Bouts du monde : Lovo (Zaire)

par Julio Von Gepetto  -  28 Mars 2016, 20:40  -  #Bouts du monde

Hi! everybodies (Prononcer : "ail evelibodiz")

Ca veut dire "Salut la meute" en amerlockain.. Bon, ben avec 40 visites en un mois, on peut pas vraiment parler de "Meute". C'est pas grave, mon ancètre Sancho Pança von Gepetto (A moins que ce ne soit le sergent Garcia) combattait les moulins à vent avec Don Quichotte.

Pour faire de l'audimat, je me refuse toujours de mettre les titres racoleurs du style : "Garou s'étouffe en mangeant la petite culotte de Rihana" ou bien "les 10 sex toys préférés des stars"

J'en étais où ? Ah oui, les sites du bout du monde. Cette rubrique traitera des endroits qui sont difficilement accessibles ou bien qui n'existeront plus dans quelques temps.

Aujourd'hui : Lovo au Zaire.

J'ai vécu 4 ans (1987-1991) au Zaire, appelé maintenant RDC (République démocratique du Congo).

C'était à l'époque du Maréchal Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Za Banga qui dirigea le pays (enfin il a essayé) de 1965 à 1997, avant de se faire dégagé comme un malpropre par le père Kabila qui lui même s'est fait dessoudé quelques années plus tard pour être remplacé par son fils....tant que sa reste en famille !

Son nom, c'est du Gbandi, une ethnie du nord. En gros ça veut dire : "Celui qui nique tout le monde"

Le Zaire, ancien Congo Belge, construit par nos cousins les Belges à force de mains coupées et de coups de chicotte était en 1960 un pays qui fonctionnait. On dit même qu'Elisabethville (Lubumbashi) était la plus belle ville d'Afrique devant Johannesburg. Il y avait des trains, des routes, des bus, des super marchés....

Oui ! M'sieur, Dames des super marchés dans les années 50 !

A l'indépendance, les habitants du coin se sont mis a démolir méticuleusement tout ce que les "Oncles" avaient construit à coups de pompe dans le fion et d'apartheid caché. Pour cette entreprise colossale, ils étaient aidés par les Belges, les Français, les amerlockains, les Ruskof et assimilés qui essayaient par tous les moyens de s'approprier les richesses de ce pays richissime. La guerre froide était bien pratique à l'époque vu que de l'autre côté de la frontière, les ruskofs et les Amerlockains se mettaient sur la tronche par Dos Santos et Savimbi interposés. Pour ne pas s'amuser seuls, ils avaient conviés à la fiesta : les cubains côté Russe et les Sud - Af côté Ricains. Vu les richesses du Zaire, il valait mieux que ce pays reste dans les mains des occidentaux. C'est pas vrai ce que je dis ?

Manque de pot, les tontons Belge avaient complétement oublié de former une élite politique.

Du coup, pour faire un peu vrai, on a récupéré ce qui trainait et avait fait quelques études :  Dans le rôle de Che Guévara, on a trouvé Lubumba, grand amateur de bière et de moukères (ou plutot de mwassi kitoko) et qui n'hésitait pas à mettre un peu de la caisse dans sa poche. Lui, c'était l'homme des Russes.

De l'autre côté, le chef d'état major Mobutu, ancien militaire de la force publique Belge, devenu journaliste, formé par les Belges. Lui, par contre, il a mis beaucoup de sousous dans sa popoche ! Grand pôte de George Bush père et souvent invité à la maison blanche.

Au milieu de tout ça, le président Kasa Vubu, surement le meilleur des trois.

On ne va pas rentrer dans les détails, ça prendrait des plombes. Comme toujours, c'est le plus méchant qui a gagné, à savoir le Mob.

A ce propos, je vous conseillerai le superbe film "Mobutu roi du Zaire" de Thierry Michel. Génial

Mobutu roi du zaire

Comme le père Lubumba devenait un peu trop envahissant, la CIA et les Belges ont donné l'ordre au Mob de le neutraliser. Ce qu'il fit avec plaisir en le massacrant copieusement avant de le descendre. Pour que son corps ne soit jamais retrouvé et que sa sépulture ne devienne un lieu de pélerinage, les "Oncles" toujours très inventifs l'ont fait disparaitre. Des mauvaises langues ont dit qu'ils l'avaient jeté dans les cuves d'acide de la Gécamine (ancienne union minière de Haut Katanga). C'est faux, encore un mensonge pour les discréditer. La vérité est qu'ils l'ont coupé en morceaux et brulé dans des futs de 200 litres. C'est pas mieux comme ça ?

Le père Kasa Vubu était moins turbulent, ils l'ont donc mis en résidence surveillée où il est mort faute de soins en 1969.

Bon, bref, depuis 56 ans c'est le boxon. Le pays est en miette. Dans un des pays les plus riches de la planète, les habitants survivent comme ils peuvent. La plupart ne mangent qu'une fois par jour. Chacun essaye de niquer le voisin. C'est le paradis

Arrivée à Lovo durant la saison des pluies (Avril 91)

Arrivée à Lovo durant la saison des pluies (Avril 91)

Comme j'avais pas mal de temps libre, je voyageais beaucoup dans le Bas Zaire et le Bandundu.

Lovo est situé dans le bas Zaire à côté de Kimpésé elle même située sur la route Kinshasa - Matadi

Le site de Lovo est rempli de grottes et d'abris sous roche où l'on peut voir des peintures datant de plusieurs centaines d'années

A l'époque, j'ai essayé d'en savoir plus, je suis même parti montrer mes photos au musée de l'Afrique centrale à Tervuren. Il y avait eu quelques études de faites, mais pas vraiment sérieuses.

Sur internet, j'ai réussi à trouver ce texte :

"A la différence des arts rupestres du Sahara ou d’Afrique australe, richement documentés, ceux d’Afrique centrale restent encore aujourd’hui largement méconnus. Cette région se différencie des autres par la prégnance d’un art peint et gravé non figuratif. A l’échelle de la sous-région, la République démocratique du Congo est pourtant connue depuis longtemps comme ayant l’une des plus importantes concentrations de sites rupestres. Le Bas-Congo à lui seul compte près de 145 sites, dont plus de cent dans le massif de Lovo.
Ce massif, peuplé par les Ndibu, un des sous-groupes kongo, se trouve au nord de l’ancien royaume de Kongo. En 1483, lors de leur arrivée à l’embouchure du fleuve Congo, les navigateurs portugais furent frappés d’y découvrir une structure politique centralisée.
A son apogée, vers la seconde moitié du XVIème siècle et la première moitié du XVIIème siècle, le royaume de Kongo s’étendait à cheval entre les états modernes de la République démocratique du Congo, l’Angola et le Congo-Brazzaville sur une superficie allant jusqu’à 130 000 km2. Suite à la conversion au christianisme de plusieurs rois dès le XVème siècle, missionnaires, ambassadeurs et commerçants ont pu décrire de manière assez précise la vie
quotidienne et religieuse de l’ancien royaume. Bien que le royaume de Kongo soit, à partir de 1500, l’un des mieux documentés de toute l’Afrique tant par les sources historiques que par les sources ethnographiques et anthropologiques pour les périodes plus récentes, il reste méconnu archéologiquement.
Avec 102 sites (dont 16 grottes ornées), le massif de Lovo contient la plus importante concentration de sites rupestres de toute la région. Sur environ 400 km2 se dressentdes centaines de massifs calcaires au relief spectaculaire percés de nombreuses grottes et abris sous roche. Jusqu’à présent, aucune recherche de grande ampleur n’y avait encore été conduite et l’âge de ces représentations rupestres restait toujours incertain."

Bon! Julio, tu causes, tu causes et quand c'est t' y qu'on va se promener ?

Allez les petits loups, en voiture...C'est Darty mon kiki ! (Pascal Legitimus - Les inconnus)

Situation de Lovo

Situation de Lovo

Même paysage à la saison séche (Septembre 91) et à la saison des pluies (Avril 91)Même paysage à la saison séche (Septembre 91) et à la saison des pluies (Avril 91)

Même paysage à la saison séche (Septembre 91) et à la saison des pluies (Avril 91)

Routes difficilement praticable en saison des pluies

Routes difficilement praticable en saison des pluies

Rocher dénommé "La tour". Difficile d'accés durant la saison des pluies à cause des herbes (Matiti)

Rocher dénommé "La tour". Difficile d'accés durant la saison des pluies à cause des herbes (Matiti)

Paysages de Lovo
Paysages de Lovo
Paysages de Lovo
Paysages de Lovo

Paysages de Lovo

Autres paysages
Autres paysages

Autres paysages

Ce sont dans ces blocs rocheux que l'on trouve des grottes ou abris sous roche dans lesquelles sont situées les gravures
Ce sont dans ces blocs rocheux que l'on trouve des grottes ou abris sous roche dans lesquelles sont situées les gravures

Ce sont dans ces blocs rocheux que l'on trouve des grottes ou abris sous roche dans lesquelles sont situées les gravures

Autres blocs rocheux dont un en saison séche (gauche)
Autres blocs rocheux dont un en saison séche (gauche)

Autres blocs rocheux dont un en saison séche (gauche)

Cette peinture représente clairement une bête à corne. Sur la droite la forme représente le chasseur

Cette peinture représente clairement une bête à corne. Sur la droite la forme représente le chasseur

Représentation d'un personnage fumant une longue pipe

Représentation d'un personnage fumant une longue pipe

Encore une scéne de chasse

Encore une scéne de chasse

Celle ci est curieuse car on a l'impression que le chasseur tire sur un gros serpent

Celle ci est curieuse car on a l'impression que le chasseur tire sur un gros serpent

Par contre, sur le plancher de l'abri sous roche, on a gravé des signes. On retrouve un peu partout l'elipse avec un quadrillage à l'intérieur et les lignes brisées

Par contre, sur le plancher de l'abri sous roche, on a gravé des signes. On retrouve un peu partout l'elipse avec un quadrillage à l'intérieur et les lignes brisées

Représentation du soleil ???

Représentation du soleil ???

Celui-ci ressemble a une croix

Celui-ci ressemble a une croix

C'est carrément une fresque : Visiblement, cette scéne représente des guerriers avec une épée et un bouclier. Sur la gauche, un des guerriers est couché. Au milieu de la scène, il y a une main et des signes magiquesC'est carrément une fresque : Visiblement, cette scéne représente des guerriers avec une épée et un bouclier. Sur la gauche, un des guerriers est couché. Au milieu de la scène, il y a une main et des signes magiques

C'est carrément une fresque : Visiblement, cette scéne représente des guerriers avec une épée et un bouclier. Sur la gauche, un des guerriers est couché. Au milieu de la scène, il y a une main et des signes magiques

Encore des représentation d'astres ???

Encore des représentation d'astres ???

Le jardin d'hiver : C'est une cavité entre 2 parois dans laquelle poussaient de nombreux arbres. Les Belge y avaient installé des tables et des sièges et l'avait appelé le "Jardin d'hiver"

Le jardin d'hiver : C'est une cavité entre 2 parois dans laquelle poussaient de nombreux arbres. Les Belge y avaient installé des tables et des sièges et l'avait appelé le "Jardin d'hiver"

Il me reste encore plusieurs photos, cependant les signes ne représentent rien de particuliers. ce sont des symboles dont je n'ai jamais trouvé la signification.

Dans l'éventualité ou un internaute serait intéressé, je pourrais en afficher d'autres. De même si quelqu'un connait la signification, je suis preneur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :