Bamako : Le fleuve Niger à Bamako et le canal de Sotuba

par Julio Von Gepetto  -  29 Avril 2016, 10:27  -  #Afrique

A l'époque coloniale, il n' y avait pas de pont sur le Niger à Bamako.

La traversée se faisait soit par bac, soit en saison séche par la chaussée immergée de Sotuba.

Depuis 2011, cette chaussée est surplombée par le troisième pont.

Bac de Bamako

Bac de Bamako

Partie de la chaussée immergée.

Partie de la chaussée immergée.

Vue du troisième pont et de la chaussée immergée

Vue du troisième pont et de la chaussée immergée

Mosquée construite dans le lit du fleuve, elle est submergée en saison des pluies

Mosquée construite dans le lit du fleuve, elle est submergée en saison des pluies

Dans le lit du fleuve à Bamako
Dans le lit du fleuve à Bamako

Dans le lit du fleuve à Bamako

Lit du fleuve à Bamako
Lit du fleuve à Bamako

Lit du fleuve à Bamako

Niger en amont de Bamako à la saison des pluies
Niger en amont de Bamako à la saison des pluies

Niger en amont de Bamako à la saison des pluies

Pêcheur

Pêcheur

KOULIKORO

En remontant le fleuve dans la direction de Ségou (mais sur la rive opposée), on arrive à Koulikoro. C'était l'ancien port fluvial de la colonie. On peut y voir des magnifiques plages de sables.

 

Batisses coloniales à Koulikoro
Batisses coloniales à Koulikoro

Batisses coloniales à Koulikoro

Troupeau à Koulikoro

Troupeau à Koulikoro

Plage de sable aux environ de Koulikoro

Plage de sable aux environ de Koulikoro

A la sortie de Koulikoro

A la sortie de Koulikoro

Double pirogue sur le fleuve

Double pirogue sur le fleuve

Une jetée qui s'avance loin dans le fleuve permet de rejoindre un bac pour passer sur l'autre rive
Une jetée qui s'avance loin dans le fleuve permet de rejoindre un bac pour passer sur l'autre rive

Une jetée qui s'avance loin dans le fleuve permet de rejoindre un bac pour passer sur l'autre rive

CANAL DE SOTUBA

 

Le canal de Sotuba a été creusé dans les années 1920 par le colonisateur français pour créer des périmètres irrigués à côté de Bamako. Le but était la culture du coton.

Il commence à côté du barrage des aigrettes situé à courte distance du troisième pont et finit à une vingtaine de kilomètres de Bamako.

Description d'époque

Description d'époque

Partie du canal encore utilisée mais sans eau car à la saison séche

Partie du canal encore utilisée mais sans eau car à la saison séche

Partie non utilisée (bas) et fin du canal (haut)
Partie non utilisée (bas) et fin du canal (haut)

Partie non utilisée (bas) et fin du canal (haut)

Monument situé au bord du canal
Monument situé au bord du canal

Monument situé au bord du canal

Romain 21/05/2016 20:46

Belle moto!