The rumble of the jungle (La combat de la jungle)

par Julio Von Gepetto

J'aimais bien ce mec. RIP

George Foreman-Mohamed Ali, c’était l’affiche de l’un des combats de boxe les plus mythiques de l’histoire, sinon le plus mythique, qui opposait deux des plus grands pugilistes du monde le 30 octobre 1974, dans la fournaise de Kinshasa, au Zaïre.


 

Vous croyez que le monde a été choqué par la démission de Nixon? Attendez que je botte le cul de George Foreman. Ses poings ne peuvent pas toucher ce que ses yeux ne voient pas. Là, tu me vois, là tu ne me vois pas. George croit qu'il peut, mais je sais qu'il ne peut pas.
Pour ce combat, j’ai lutté avec les alligators. Je me suis battu avec une baleine. J’ai mis les menottes à un éclair, j’ai jeté le tonnerre en prison. Vous savez, je suis mauvais. J’ai tué un rocher, blessé une pierre, envoyé une brique à l’hôpital. Je suis si méchant que je rends la médecine malade ! Je suis si rapide que je peux traverser un ouragan sans me mouiller. Quand il me verra, George Foreman paiera sa dette. Je peux noyer une gorgée d’eau et tuer un arbre mort. Attendez et vous verrez Mohamed Ali.