Critique artistique : Le tableau de Pistonnus van der Bielle

par Julio Von Gepetto  -  26 Septembre 2016, 11:04  -  #Art-Litterature-Cinema

Pistonnus Van Der Bielle : L'homme à la moto

Pistonnus Van Der Bielle : L'homme à la moto

En fouillant dans mon grenier, j'ai retrouvé une peinture du peintre hollandais Pistonnus Van der Bielle qui représente la dure vie des Bushbike Hypster (Red Neck africain) au début du siècle dernier.

On peut ressentir dans les couleurs de l'oeuvre la tristesse ambiante de cette terrible période.

D'abord la couleur verdâtre du personnage principal qui indique une carence prononcée en vitamine et un amour immodéré pour le pastis frelaté local.

Le scorbut n'est pas loin, la cirrhose non plus.

Dans son pauvre enclos, il ne reste plus qu'un veau famélique, tout le troupeau a été décimé par la bruxellose avorteuse. L'absence de sa femme sur le tableau laisse supposer qu'elle aussi a disparu emportée par la terrible maladie.
Bientôt il devra manger ses chiens, qui insouciants du sort qui les attend, batifolent au milieu de la scène. En dernier recours il devra aussi manger sa fidèle Ducati, sa compagne de toujours.

On remarquera que cet homme dur et frustre ne laisse aucune place à l'insécurité. Ces mains sont équipées de gants homologués.

On distinguera aussi la machette coincée dans l'échappement de la puissante motocyclette et qui servait à couper les mains des petits mendiants aux feux rouges.
Il nous est difficile d'imaginer à notre époque, la barbarie de ces temps reculés.

Et malgré tout ses malheurs, notre personnage arrive encore à sourire.

C'est à des tableaux semblables que l'on ressent le formidable génie de ce peintre de légende (langage Hypster).

Il utilise simplement le fameux coup dit "Du slip du saltimbanque".
Un détail infime révèle ainsi toute la puissance du tableau.

Ce détail, ce sont les parties apparentes de la BMW 80GS modèle 92 modifiée 2006.
A lui seul il introduit un élément de bonheur dans la grisaille de cette oeuvre redonnant au spectateur un espoir immense.

Peu de gens le savent, mais ce tableau inspira Edith Piaf pour sa chanson : "L'homme à la moto"

Cette oeuvre de toute beauté et témoin d'une époque révolue est à vendre aux enchères à la mosquée de Tintinbougou. Les bénéfices iront à l'ONG Playboy pour la campagne caritative "Une femme - un slip"

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien ci-dessous

http://www.aventures-motocyclistes-dun-broussard.fr/2016/09/campagne-de-sensibilisation-une-femme-un-slip.html

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :