Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Julio Von Gepetto

Ca faisait maintenant 30 ans qu'elle dormait dans un garage en France. J'avais acheté en 1979 cette ancienne moto école aux établissements Deray à Parthenay.

Je me demande même si ce n'était pas la moto sur laquelle j'ai passé mon permis en 77.

Je l'ai donc ramenée sur Ouaga en fin 2016 pour commencer la restauration.

Bien sur avec les moyens du bord car ici, pas de chromeur pour refaire les chromes ou de peintres pour faire les filets.

 

 

 

A l'arrivée

A l'arrivée

I - Les carbus

Première chose à faire :

Refaire les carbus pour essayer de redémarrer le moteur. Il n'a pratiquement pas tourné depuis 30 ans mais n'est pas bloqué car je l'avais pratiquement remplie d'huile.

Achat d'un kit de réfection des joints, nettoyage, changement des joints, changement des membranes, remontage.

Et surtout apporter un très grand au niveau des petits joints des carbus. Un mauvais joint peut totalement compromettre le fonctionnement de la moto

Et voilà le boulot
Et voilà le boulot
Et voilà le boulot

Et voilà le boulot

Reconditionnement des filtres à air

Reconditionnement des filtres à air

II -Essai moteur

Ensuite, vidange moteur. L'huile Motul dont j'avais gavé le moteur à l'époque n'avait jamais tourné et était encore dans un état correct.

Suivi d'une inspection et du nettoyage de l'épurateur centrifuge.

Il n'y a pas de filtre à huile sur ces machines.

Enfin, remontage des carbus sur la machine et démarrage du moteur avec les moyens du bord; le réservoir d'origine étant inutilisable car la résine de protection interne RESTOM n'avait pas finie de sécher. Il faut une semaine de repos avant de remettre de l'essence.

Ca fait penser à une moto Blitz ou Wrenchmonkey mais c'est juste pour l'essai du moteur

Ca fait penser à une moto Blitz ou Wrenchmonkey mais c'est juste pour l'essai du moteur

Petit cafouillage au démarrage.

Je n'avais pas changé les membranes.

Après changement, le moteur tourne rond. Ca fait plaisir à entendre. Il n'est pas dans le sac donc on peut continuer la restauration.

A ce propos, ne pas acheter le kit complet boisseau + membrane qui vaut une fortune (+ de 100 euros l'unité). Acheter plutôt la membrane seule à 30 euros l'unité. Pour celui qui n'a pas 2 mains gauches et 10 pouces, le changement est relativement simple à faire

III - Reconditionnement interne du réservoir

Effectué grâce au kit de restauration RESTOM.

Ca n'a pas été trop difficile car il était en bon état interne malgré la rouille relativement superficielle.

Attention à éviter que la résine ne pénètre dans les 2 petits tuyaux permettant de relier les 2 parties du réservoir. Laisser sécher pratiquement une semaine.

En cours de traitement

En cours de traitement

IV - Les amortisseurs arrières

Et maintenant on s'attaque aux amortos arrière:

Ingrédients : Savon de Marseille, laine d'acier et huile de coude.

Et aussi un peu de produit dérouillant Restom et de produit pour chrome pour finir

Les 2 amortos et la poignée de béquillage

Les 2 amortos et la poignée de béquillage

V - Les caches

Les caches de chaque côté de l'arbre à came.

Le côté vis platinées est très abimé. Je devrais trouver une solution lors de mon retour en France.

Le côté vis platinées est très piqué

Le côté vis platinées est très piqué

VI - Les roues

On continue avec les roues avant et arrière :

Nettoyage, vérification et graissage roulements, vérification mâchoires de frein et de leur fonctionnement, graissage des axes.

La roue arrière avec son pneu trail à l'arrière. A l'époque j'usais ce que je pouvais pour raison budgétaire

La roue arrière avec son pneu trail à l'arrière. A l'époque j'usais ce que je pouvais pour raison budgétaire

La roue avant avec son K81

La roue avant avec son K81

VII - La fourche avant

Démontage, nettoyage, vérification, changement du joint SPI et remontage de l'amortisseur avant.

Remplissage avec de l'huile de fourche de viscosité 10.

Une fourche très simple à reconditionner. Seul le joint SPI est difficile à sortir
Une fourche très simple à reconditionner. Seul le joint SPI est difficile à sortir

Une fourche très simple à reconditionner. Seul le joint SPI est difficile à sortir

VIII - Les garde-boues

Nettoyage et remise en état des garde-boues. Malheureusement très piqués mais le résultat n'est pas si mauvais si on ne les regarde pas de trop près

Les 2 garde-boue, la roue avant et les éléments de fourche

Les 2 garde-boue, la roue avant et les éléments de fourche

IX - Les clignotants, l'optique de phare et les feux arrière

Nettoyage, lustrage

Clignotants et optique de phare
Clignotants et optique de phare

Clignotants et optique de phare

Les supports de clignotants étaient très abimés (Après-avant)

Les supports de clignotants étaient très abimés (Après-avant)

Supports clignotants arrière

Supports clignotants arrière

X - Nettoyage de la selle très peu abimée

Nettoyage à la lessive et au savon.

Pas besoin de refaire la selle

Pas besoin de refaire la selle

XII - Les câbles

Démontage, nettoyage, vérification et graissage des câbles

Avec WD40, ça glisse aux pays des merveilles

Avec WD40, ça glisse aux pays des merveilles

XIII - Le bras oscillant

Démontage, nettoyage, vérification de l'axe et des bagues.

Les bagues sont usées mais comme ce n'est pas pour courir le Tourist Trophy, ça devrait le faire. Achat à prévoir lors du retour en France en Aout

Graissage du bras et remontage

 

XIV - Nettoyage des tuyaux d'échappements et des collerettes. Remplacement des pots .

Remplacement des pots d'origines pourris par des pots de motos chinoises locales (provisoires). Ils seront remplacés plus tard par des pots customs. C'est prévu.

Les pots d'origine coutent la pot du fion...et même plus

Pots provisoires

Pots provisoires

Avant

Avant

Après

Après

XV - Nettoyage, vérification, graissage du kick et de la pédale de frein. Nettoyage carter

Encore une fois, merci Mr Restom pour tes produits nettoyeurs aluminium

Carter, tuyau, kick, pédale de frein

Carter, tuyau, kick, pédale de frein

XVI - Peinture du réservoir et des caches couleur chaudron métallisé

Le peintre a totalement loupé le réservoir et massacré les auto collants.

On va voir ce que l'on peut faire.

Finalement, il me restait des liserés autocollants. Ils sont gris et je suis obligé de les faire un peu gros pour cacher la misère.

 

En attendant mieux
En attendant mieux

En attendant mieux

XVII - Remise en état du système électrique

1) Bobines + condensateur

1) Bobines + condensateur

2) Faisceau de câbles

2) Faisceau de câbles

3) Porte batterie et système de charge - Avant

3) Porte batterie et système de charge - Avant

Après

Après

Moto à ce stade...elle est encore moche

 

XVIII - Peinture du cadre nu

Avant

Avant

Après

Après

XIX - Remontage final

Moto à ce stade de l'avancement

Malgré le massacre du réservoir, ça ne se présente pas trop mal

 

J'ai même trouvé un pigeon pour l'acheter

Restauration HONDA CB250K4 Modèle 72
Faut pas s'émmêler dans les fils
Faut pas s'émmêler dans les fils

Faut pas s'émmêler dans les fils

XX - C'est presque fini

Remontage final puis réglages :

Soupapes, chaine de distribution, changement rupteur et condensateur, synchro-carbu, richesse, vérification charge batterie....

Seule petite difficulté, la pochette de réfection des carbus ne contenait pas  le gicleur primaire de 70 et surtout son joint. J'ai été obligé de bidouillé un joint en attendant. De plus, entre 4000 et 5000 tr/mn, la moto ratatouille  et a des difficultés à monter dans les tours.

Restauration HONDA CB250K4 Modèle 72
Restauration HONDA CB250K4 Modèle 72
Restauration HONDA CB250K4 Modèle 72
Restauration HONDA CB250K4 Modèle 72
Restauration HONDA CB250K4 Modèle 72
Restauration HONDA CB250K4 Modèle 72

XXI - C'est complétement fini

Les pots chinois adaptés ont été changés par des pots achetés en France. Ils ne possèdent pratiquement pas de chicanes et ne sont pas homologués, mais ici ça ne pose pas vraiment de problème. Par acquit de conscience, j'ai mis à l'intérieur un peu de laine de verre qui atténue le bruit.

Le choix de la forme était relativement restreint car des pots trop volumineux empêchaient l'utilisation du kick

Je n'ai plus de trou à l'accélération entre 4000 et 5000 tr/mn. Avec les pots chinois adaptés, les gaz devaient être trop freinés.

La version définitive avec ses nouveaux pots
La version définitive avec ses nouveaux pots
La version définitive avec ses nouveaux pots

La version définitive avec ses nouveaux pots

XXII - Documentation et lien intéressant

Lien pour doc cliquer ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Konstanty 31/07/2020 10:23

Bonjour Ami, grand merci pour ton travail de partage, même si je ne suis pas grand fane de cette moto, apprécie votre passion et votre grand cœur ouvert pour les autres. Cordialement, Konstanty

Julio Von Gepetto 31/07/2020 19:22

C'est moi qui vous remercie pour votre très sympathique commentaire. L'intérêt de cette petite machine réside en son prix qui est abordable pour un nostalgique du début des années 70. Bien sur, rien à voir avec une Ducat 750 ss, une quatre pattes Honda ou une Kawa 750 H2. Mais là, on ne joue plus dans la même cour. J'avoue que si j'en avais l'occasion, je me referais bien une 500 XT Yamaha des années 70...Pour revenir à la 2 et demi, ce qui m'étonne le plus, c'est qu'il y a 50 ans, on arrivait à faire des machines qui tournaient à pratiquement 10.000 tr/mn en développant 30 Cv...et tout ça, avec une mécanique assez rudimentaire. Enfin, ça restait quand même une machine utilitaire sans le caractère d'une anglaise ou d'une italienne. Mais je pense que la fiabilité en était supérieure.

Antoine Frouté 21/08/2019 12:33

Bonjour,

passionnant ! Surtout que je suis en train d'effectuer exactement la même restauration...
Mon métier m'amène à venir au BF (Ouaga, Bobo, Orodara) 1 - 2 fois par an. Prochaine mission vers octobre, si vous voulez qu'on boive une flag ensemble ce serait avec plaisir !

Julio Von Gepetto 23/08/2019 09:02

Bonjour, merci pour vos appréciations et si l'occasion se présente, pourquoi ne pas boire une flag ensemble

Antoine Frouté 21/08/2019 12:33

Bonjour,

passionnant ! Surtout que je suis en train d'effectuer exactement la même restauration...
Mon métier m'amène à venir au BF (Ouaga, Bobo, Orodara) 1 - 2 fois par an. Prochaine mission vers octobre, si vous voulez qu'on boive une flag ensemble ce serait avec plaisir !

Doume 09/07/2019 15:01

Voilà...la deux et demi CB est prête à ronronner, les chromes d'origine brillent sous le soleil d'Afrique, il y a de la latérite, des arbustes secs et verdoyants, des murs couleur "banco", on est en Brousse...Le lion, le casque colo, le ventilo, tintin au Congo....on attend la suite de l'histoire de la CB...

Julio Von Gepetto 24/07/2019 18:22

Tintin au Congo est intéressant du point de vue histoire de la BD. Sinon il y a bien mieux en ce qui concerne l'ambiance.
J'aime bien la série Equator de Dany. Il arrive assez bien à faire ressortir l'ambiance du Zaire dans les années 70-80. On reconnait l’hôtel Okapi à Kin et les "Londoniennes" qui écoutent le récit du touriste. Il décrit assez bien les Belges qui étaient restés après la décolonisation et qui se regroupaient entre eux avec les enfants qui jouaient et flirtaient ensemble
Il a même mis Gabin en scène. Le dessin sur les pousseurs qui partaient de Kin à Kisangani est super. Et les femmes dessinées par Dany sont magnifiques

Angelilie 31/03/2017 18:29

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir

Julio Von Gepetto 01/04/2017 14:40

Bonjour et merci de votre commentaire.
Je ne manquerai pas de visiter votre blog qui m'intéresse au niveau technique photo.
Si vous souhaitez y mettre certaines de mes photos, n'hésitez pas.