Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Julio Von Gepetto

Dans le boulot que je fais, j'en ai connu des champions. Ca allait d'une bouteille de Whisky ou de pastis par jour à 6 ou 7 litres de bières journaliers (Lui c'était un Polonais). Je ne travaille pas dans le domaine hospitalier mais dans les mines d'or en Afrique, un milieu tout en nuance et en délicatesse.
Généralement, vers 60 ans ça finissait avec des scoubidous et des pontages un peu partout, des infections à répétition, du diabète,...
Et niveau gaudriole, une boite complète de pilules bleues n'auraient pas suffi pour en avoir une demi-molle même avec Clara Morgan en chair et en os en train de faire des agaceries.
Bon, mais là, c'étaient quand même des extrêmes, comme qui dirait des champions olympiques...Mister Univers discipline "Jaja" sans dopage
 
Je ne veux pas passer non plus pour un extrémiste dans l'autre sens. J'aime bien la gnôle et le bon pinard. Sauf qu'en Afrique, y'a pas de gnôle ou bien c'est celle qui rend aveugle.
Et question pinard, lorsque la bouteille ou le cubi sont restés plusieurs jours dans un container en plein soleil sur le port d'Abidjan ou de Conakry, le pire des "Castelvin" vaut mieux que le meilleur des "Nuit St George".
Après il reste le Don Simon et le pinard en poudre mais là, ça relève de la tentative de suicide ou de la correctionnelle si tu as tenté d'en faire boire à quelqu'un.
Si malgré cela tu réussis à prendre une ronflée, le lendemain, avec 40°c à l'ombre, c'est Halloween, t'as la tronche comme une citrouille avec le feu à l'intérieur.
Voila, j'ai tout dit sur le secret qui m'a dégoutté de la boisson.

Quant à la cigarette, c'est après avoir fumé une ou 2 tiges de Royale menthol (le paquet vert avec un galion dessus) sous les gradins du stade de mon bled et d'avoir bien vomi que j'ai compris que le tabac c'était pas mon truc.

Il me restait la drogue,la bouffe, les gonzesses et la moto pour avoir au moins un ou 2 vices.
(Bon, ça c'était avant parce que dire que les gonzesses, c'est un vice, on a plus le droit de le dire...rapport à l'image de la femme et tout et tout......Patronne Anne-Sophie! Faut faire Pardon...C'est juste historique)
Après un essai involontaire lors d'une crevaison avec de la colle à rustine , j'ai bien vu que les psychotropes c'étaient pas mon truc non plus (Et pourtant c'était de la bonne - Tip Top, pas de la daube Chinoise).
La bouffe, c’est pareil, je n’aime pas manger. Je mange pour vivre et je ne vis pas pour manger. L’homme est omnivore, il doit manger de tout, de la viande, des légumes, des œufs, des lipides...même après 60 ans on a besoin de vraies protéines (pas celle en comprimés). Il faut juste être raisonnable dans les quantités. De toutes façons, vous allez le sentir et le voir à votre corps.
Le sel et le sucre, il faut limiter. Mais ça dépend aussi de votre activité. Après 3H de ‘Hors piste’ à tirer comme un malade sur le guidon de la bécane, tout le sucre que vous venez de boire dans votre bouteille de Coca aura été consommé. Ce n’est pas la même chose avec les 3 canettes de bière ou de soda et le paquet de chips (le magnum Leader Price) que vous avez ingurgité en supportant le PSG assis devant votre téléviseur.

Évitez aussi les conseils imbéciles des faux prophètes qui pullulent sur le net. Chacun à son métabolisme propre et par là-même des besoins nutritionnels différents...dans la limite du raisonnable.
Un dernier conseil : Après un gros effort ou pendant un effort soutenu, buvez beaucoup d’eau...il est indispensable de boire pour se réhydrater sinon, la catastrophe est assurée...même si vous n’avez pas soif.

A part la fièvre jaune qui est obligatoire pour voyager en Afrique, je n’ai aucun vaccin et pourtant j’en avale des kilos de bactéries, de microbes de virus, je prends souvent des coups et je ne compte plus les écorchures. Un corps en bonne santé attrape rarement des maladies, est plus solide aux chocs mécaniques et se répare plus rapidement après un traumatisme.
Faites de l’exercice et ménagez votre corps, il vous le rendra en années de vie paisible et votre mental s’en ressentira.

J'ai choisi mon camp

Pardon! Fô pas m'en vouloir.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

doume 16/02/2020 19:19

erratum - de quelle nature

doume 16/02/2020 19:18

Salut motard, tu parles de " tirer comme un malade sur le guidon ", ça me fait penser à une chose : la direction assistée sur une bécane ça n'existe pas ?
Christian, tu fais quel entrainement et de quel nature plusieurs fois pas semaine ? j'ai pas compris le rapport avec le cycle des fleurs...fanent et meurent...?

Julio Von Gepetto 17/02/2020 12:17

Pour la direction assistée, il va bien falloir qu'ils y viennent, vu les camions que les constructeurs fabriquent maintenant. Quand je vois les nouveaux modèles de bécanes, je me demande si elles ont été conçues pour prendre des virages.

Julio Von Gepetto 17/02/2020 12:12

Salut Doume,
Christian, c'est mon pote, on se connait depuis presque 50 ans. Alors, des souvenirs avec des 'fleurs', on en a beaucoup en commun.

Christian CAILLÉ 16/02/2020 09:26

Salut Jules,
Belle leçon de vie, j'abonde dans ce sens ! Comme pour la morphologie chacun a sa propre philosophie. La mienne est que les soins du corps passent par ceux de l'esprit. Pour celà il faut observer la nature pour savoir ce qui bon pour nous et ce qui ne l'est pas . Il y a une leçon primordiale à tirer du règne végétal : les fleurs par exemple ont des cycles liés à la reproduction. Quand ce cycle est passé elles se fanent et meurent. J'ai converti depuis des années ma disciple, que ce cycle s'applique également aux règne animal et à l'humain... Nous nous entraînons donc plusieurs fois par semaine pour maintenir cette fonction qui par les hormones que le plaisir secrète prolonge la principale fonction vitale. Je t'invite à entretenir toi aussi cette fonction.
Bon! Ça nous empêchera pas de mourir, mais nous mourrons en bonne santé... si Dieu le veut bien !

Julio Von Gepetto 16/02/2020 11:38

Excellent conseil. A méditer.