Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Julio Von Gepetto

Bientôt 2022 et elle aura 40 ans et 100.000 km. Après 38 années de vie commune, je ne pouvais pas laisser passer ça sans un petit article.
Je parle de ma ‘Roule Toujours’. C’est le surnom donné aux motos BMW de l’époque. Les ‘Béhèmes’ comme on les appelait.
D’ailleurs, un chanteur célèbre, Charlie Yadlabour avait déjà composé une ode pleine de regrets à ces machines mythiques aujourd’hui disparues. Un vrai précurseur le Charlie.

«Je vous parle d'un temps
Que les moins de cinquante ans
Ne peuvent pas connaître...
La béhème, la béhème
On était jeune
On était fou
La béhème, la béhème
Ça ne veut plus rien dire du tout»

Ancienne machine de la gendarmerie Burkinabé remise en état.

Et oui, comme le dit Charlie, elles n’existent plus, c’est la rançon du progrès quand les Teutons se sont mis en tête de copier les motos ‘Androïd’ de l’empire du soleil levant.
Si les actionnaires de BMW ont gagné du fric, la marque, elle, a perdu son âme...

A l’époque, mécanique agricole oblige, descendre en dessous du dixième de millimètre était une gageure pour BMW. Les moteurs arrivaient péniblement à 60cv au litre. Ce qui ferait se tordre de rire n’importe quel apprenti motard d’aujourd’hui.
Le flat twin était un moteur culbuté avec tiges, alors qu’à l’époque on en était au Deubble ovairehaid camchafteux.
Double arbre à cames en tête.
Même si tu ressemblais à Alain Deloin, pas la peine d’aller au Macumba, aucune diva du dancing n’aurait voulu sortir avec toi sur une telle brouette, même celles qui écoutaient Boney M. ou C.Jérome.
Bon, il restait quand même ‘la Vie du rail’, ‘le Chasseur français’ et le Massey Fergusson pour trouver l’âme sœur. Mais forcément, ça limitait l’esthétique de la promise et puis fallait aimer l’accordéon et Yvette Horner et non pas Led Zep.

Moteur Flat twin

L’ABS se résumait à une tringle entre la pédale et le frein à tambour. Il y avait un simple disque à l’avant. Tout était dans le dosage pédestre pour ne pas se prendre un râteau.
De toute façon, à l’époque, on achetait une moto pour rouler, pas pour freiner.

Le passage des vis platinées à l’allumage électronique à capteur Hall fut une véritable révolution qui jeta le trouble dans l’esprit des voyageurs les plus endurcis.
Celui qui n’a jamais bidouillé ses vis au fin fond du djebel me jette la première merguez. En son temps, j’avais même réparé celles des flics de Tamanrasset.

Les amortisseurs qui se gonflent tout seul, là aussi, étaient du domaine de la science fiction.
L’avantage des fourches classiques est très simple. Quand tu te mangeais un veau entre Tahoua et Niamey, tu pouvais toujours réparer chez Matforce avec leur presse pour redresser les tubes et même si ça coinçait un peu et si ça fuyait, ça roulait encore. Ne me demandez pas comment je le sais.
Par contre fallait pas être fragile des reins. C’est sûr.

Les mythes les plus fous couraient dans le milieu des coureurs de pistes.
La plus belle légende que j’ai entendu c’est celle d’un type qui a bousillé un des 2 cylindres, a démonté bielle et piston et a continué sur une patte. Là, j’y crois moyennement. Comme l’histoire du beatnik qui avait remplacé l’huile de sa deuche par des bananes.

On a beau dire mais c’était quand même des motos d’homme.

Il faut bien dire que la technologie n’avait pas beaucoup évolué depuis que BMW avait équipé l’armée allemande quarante ans auparavant. Mais on ne change pas une équipe qui gagne...enfin avant c’était comme ça.

Et surtout, ça ressemblait encore à une moto et non pas à un Rover Martien. Même s’il faut bien l’avouer, les boxers BMW avaient, à juste raison, la réputation d’être moches.

Au bénin sur une M72 chinoise attelée relookée.

Vous vous demandez surement comment une moto chinoise, copie d'une machine de la Wehrmacht (La M71) s'est retrouvé à Cotonou. Bah! c'est très simple, en voici l'explication.

Au début, il y eu le transfert de technologie en 1939 de l'Allemagne vers la Russie. Pour cela il y a 2 versions:

1) La construction de cette machine (plans, savoir-faire) et jusqu'à l'outillage sont volontairement transmis aux russes, par leur ami Allemand,  dans le cadre d'accords industriels et commerciaux qui agrémentent le pacte Germano-soviétique de l'été 1939.

2) En 1939, dans le plus grand secret, et par le biais d'intermédiaires suédois, les russes acquièrent plusieurs attelages et procèdent à du "reverse engineering". Autrement-dit, ils les démontent pour en copier les éléments et les reproduire à l'identique...

En 1957, les Soviétiques vendirent les lignes de production de la M-72 à la République populaire de Chine. L'usine soviétique fournit des motos militaire M-72 à la Chine jusqu'au transfert de la ligne de production en 1957 et a continué à lui fournir des pièces jusqu'en 1960. La Production a continué en Chine jusqu'au milieu des années 1980, faisant de la M72 le véhicule ayant la plus longue vie en production, depuis la BMW R 71, en 1938, jusqu'au années 80 avec la Chang Jiang CJ750.

Le Bénin étant dans les années 70-80, du temps de Kérékou, un pays frère du bloc communiste, certains engins Chinois au Russes finirent leur vie sous les tropiques Africains.

C'est ainsi que je me suis retrouvé assis, un soir de 2016, dans la moiteur des nuits d'équateur sur une M71 refaite par un amoureux des vieilles motos.

Maintenant, certains constructeurs feraient n’importe quoi pour vendre leur produit. D’ailleurs, on ne sait même plus quel est le produit à vendre, si c’est celui du dessous ou celui du dessus. Je n’ai jamais été pour ce genre de pub, bien qu’il faille leur reconnaître un certain attrait esthétique...
«Faut pas mélanger le cul avec les sentiments» :disait l’homme à la moto d’Edith Piaf, en partant comme un boulet de canon vers son funeste destin ferroviaire.

Marie-Lou la pauvre fille l'implora, le supplia
Dis, ne pars pas ce soir, je vais pleurer si tu t'en vas....et le con se tira...si, si, c'est comme ça dans la chanson.

 

BMW aurait pu tomber dans le populaire et nous présenter ces machines de la façon suivante :

Ou bien :

Ou encore à la Japonaise...la fureur du dragon...encore que pour une béhème...


Mais finalement non, ils ont préféré la suggestion, la froideur et la rigueur germanique opposées à la chaleur et à l’émotivité latine et au bling bling Goldorakien des Japs.

 

A l’époque, je rêvais sur Ted Simon (Les voyages de Jupiter), le Raid Orion, Le monde de la moto, Samarcande, les déserts d’Afghanistan, les montagnes du Népal...
La Turquie dans les années 70,c’était Midnight Express.

Précision : Jupiter, c'est pas l'autre noeud, nan!, il était pas né.  Jupiter, c'était le nom de la moto de Ted Simon. Une Triumph Tiger 100 de 500cc.

Livre de Ted Simon

 

Départ du raid Orion 1972. On remarquera le nombre élevé de BMW

Les récits les plus fous circulaient sur la route de la soie. On y rencontrait tous les dangers, sauf peut être des cannibales.

Pub freetime 1986 : Impensable aujourd'hui

Par faute de moyens, j’ai commencé à voyager en Honda 500 Four. C’était une très bonne machine, très fiable mais non faite pour la piste, bien que les BM de l’époque n’étaient pas le top. Mais en ces temps reculés, mis à part la 250 motosport Honda, il n’y avait pas grand chose en trail.
Ensuite sont apparues les 500 XT chez Yamaha. De très bonnes bécanes sur piste mais limitées sur les grandes routes. Ca ne m’a pas empêché d'en posséder deux et de traverser le désert sur une de ces machines.

Première traversée du Sahara 1981 - Quelque part en Algérie

C’est lorsque BMW a sorti sa 80 G/S mixte Gelande / Strasse que les choses sont devenues intéressantes. Bien qu’assez lourde, elle combinait un moteur de 800cc et un cadre permettant de rouler sur piste ou route en mauvaise état mais aussi de faire de longues distances à une vitesse confortable sur bonnes routes.
Il existait même des accessoires en amortisseur Ohlins et en réservoir de grande capacité pour entreprendre des voyages au long cours.

Turquie 1988

Alors permettez moi de me marrer doucement quand je vois les hipsters, sur leur bécane génétiquement modifiées en avaleuse de poussière, aller chercher les croissants pour Bobonne le dimanche matin.

'Roule toujours' massacrée. Certains sont passés en correctionnelle pour moins que ça

 

 

Allez!, assez causé. Viens, on va faire un tour sur l’bolide comme disait Stephen King.

Ca a commencé comme ça, en lisant Spirou
Ca a commencé comme ça, en lisant Spirou

Ca a commencé comme ça, en lisant Spirou

Turquie 1983

Turquie 1983

Maroc 1984

Maroc 1984

Tunisie 1984
Tunisie 1984

Tunisie 1984

Sahara 1985

Sahara 1985

Brésil 1986
Brésil 1986

Brésil 1986

Argentine 1986

Argentine 1986

Altiplano 1986
Altiplano 1986
Altiplano 1986

Altiplano 1986

Altiplano Pérou 1986

Altiplano Pérou 1986

Désert Péruvien 1986

Désert Péruvien 1986

Colombie 1986

Colombie 1986

Désert Californien 1986
Désert Californien 1986

Désert Californien 1986

USA 1986
USA 1986
USA 1986
USA 1986

USA 1986

Turquie - Grèce 1988
Turquie - Grèce 1988
Turquie - Grèce 1988

Turquie - Grèce 1988

Les 'Roules toujours'
Les 'Roules toujours'
Les 'Roules toujours'
Les 'Roules toujours'
Les 'Roules toujours'
Les 'Roules toujours'
Les 'Roules toujours'
Afrique depuis 2010

Afrique depuis 2010

Les 'Roules toujours'
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article